Présentation du contexte

Le capital immatériel est un fort créneau de développement, actuellement reconnu comme gisement potentiel de revenus et d’opportunités d’emplois, tant à l’échelle nationale qu’internationale. SM le Roi, dans son discours à l’occasion de la fête du trône 2014, a souligné que « le capital immatériel s’affirme désormais comme un des paramètres les plus récents qui ont été retenus au niveau international pour mesurer la valeur globale des Etats et des entreprises ».

Le patrimoine immatériel, composante principale du capital total (capital naturel, capital produit et capital intangible), est plus que jamais stratégique pour se positionner, à l’échelle national pour les régions et à l’échelle international pour les pays, dans un contexte de plus en plus ouvert et compétitif.

La richesse de la Région  Fès- Boulemane en ressources patrimoniales de grande valeur est un fait, vu la diversité de son capital naturel et humain, et l’importance de ses acquis historiques, institutionnels, socio-économiques ou culturels, en milieu urbain ou dans la campagne. Le développement de foyers de la science et du savoir s’ajoute, pour renforcer ces vocations hautement appréciables. Mais l’inventaire systématique, l’étude des impacts  et des modes de valorisation de ces ressources, restent en deçà des attentes.

Conscients de l’intérêt scientifique et pratique de ce thème, l’USMBA et le Conseil de la Région Fès Boulemane, lancent donc, dans un cadre contractuel, un appel à projets qui aborde le patrimoine immatériel, dans ses multiples facettes académiques et appliquées.

Objectifs du projet

Les objectifs de cet appel à projet visent:

  1. l’inventaire du patrimoine immatériel de la région Fès Boulemane.
  2. l’élaboration d’outils d’aide à la décision, en développant des méthodologies, indicateurs (simples ou synthétiques et composés) et outils de mesure de la richesse immatérielle des territoires.
  3. l’analyse et la proposition des éléments, idées ou modèles, utiles pour l’aide à la décision en matière d’orientation de l’action et du développement durable local et régional dans les différents espaces de la région Fès – Boulemane.

 

Equipe du projet

L’équipe qui mènera l’étude sera composée d’une équipe de coordination et d’équipes partenaires. Elles formeront ainsi un réseau qui sera choisi parmi les structures accréditées par l’USMBA. Le réseau doit justifier de son expertise dans le domaine ou dans des thématiques connexes. Il doit être nécessairement multidisciplinaire, pour répondre aux questions liées à la complexité des contenus du patrimoine immatériel régional.

Le réseau doit se présenter en détail en mettant l’accent sur les aspects pouvant assurer son efficacité et son bon fonctionnement  (coordinateur, partenaires, expertise et antécédents, missions de chacun au sein de l’équipe, etc.).

 

Consistance de l’étude

L’offre qui sera présentée à l’USMBA explicitera essentiellement la vision de l’équipe par rapport aux problématiques posées en intégrant à la fois la diversité thématique du sujet et la variabilité spatiale et territoriale. En effet, il est notable d’observer que le capital immatériel, envisagé dans le cadre de cette étude partenariale entre le Conseil de la Région Fès – Boulemane et l’USMBA couvre au moins 5 domaines (non exhaustifs) qui sont :

  1. les nouvelles technologies de l’information et de la communication et la valorisation du patrimoine culturel ;
  2. les ressources naturelles et le capital immatériel : sauvegarde, réhabilitation, valorisation et créneaux de développement local (tourisme, services, etc.) ;
  3. les pratiques du soin et du bien être dans l’histoire et le patrimoine régional (plantes aromatiques, thermalisme, bien être, etc.) ;
  4. la valorisation du patrimoine immatériel culturelle ;
  5. préservation du patrimoine immatériel et la gestion des risques (les bonnes pratiques, les atouts culturels, sociaux et environnementaux, etc.).

Les objectifs généraux de l’étude et ses objectifs spécifiques seront clairement définis dans l’offre.

Plan d’action de l’étude

Le projet présentera également l’approche méthodologique (comment aborder la répartition géographique des variables, le choix des sites témoins, etc.), les résultats attendus (déclinés en actions), les livrables, les indicateurs d’évaluation des actions, les ressources humaines engagées et l’échéancier de réalisation du projet. Le budget demandé doit être décliné par action ou activité et par étape.

Le budget total demandé sera alloué en 3 étapes : une première tranche de 40% à la signature du contrat après une réunion de présentation et de discussion du projet. Une deuxième tranche de 40% après validation du rapport mi-parcours, et le reste (soit 20%) après validation du rapport final par la commission mixte chargée du suivi du projet.

La durée du projet  est 18 mois. Trois réunions au moins, seront programmées (démarrage, réunion à mi-parcours et réunion finale de présentation des résultats).

 

Données sur l’appel à projet

Le budget maximal alloué à cet appel d’offres est de 400.000 DH pour un ou 2 projets.

Une commission d’experts externes sera désignée pour l’évaluation et la sélection des projets.

Chaque projet sera présenté en version électronique (sur CD) et sur papier.

Le projet peut être présenté en français ou en arabe.

Télécharger :CV succinct et engagement des chercheurs impliqués dans le projet

La date limite de réception des dossiers à la Présidence de l’USMBA est  fixée au 15 Mars 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerSoumettre